Pierre Heidet, bagnard à Cayenne

"Coupable d'avoir 1° le 8 août 1858 à Larivière soustrait frauduleusement du numéraire à l'aide d'effraction extérieure et intérieure et d'escalade, 2° le même jour à Larivière d'avoir commis une
PierreH2
tentative de vol à l'aide d'effraction intérieure, 3° le même jour soustrait frauduleusement divers objets mobiliers", Pierre Heidet, fils de Jean Pierre et de Jeanne Marie Mang de Romagny est condamné à vingt ans de travaux forcés ...
C'est ainsi que, grâce à l'aide très précieuse de mes amis de Lisanaute90, j'ai pu commencer à découvrir une partie de l'histoire d'un de mes proches parents ...

Quand il quitta les côtes européennes quelques mois plus tard, c'était pour ne plus y revenir. En effet en 1880, deux ans après sa libération, il subit deux ans de prison et dix ans de surveillance de la haute police pour "outrages envers des agents de la force publique dans l'exercice de leurs fonctions" ...

À peine sorti de prison, qu'il récidive et le 22 août 1882, il est condamné pour vol simple à "cinq ans de prison et cinq ans de surveillance de la haute police" ...

Deux ans après sa sortie de prison, il décède dans l'ancienne commune du Tour-de-l'Isle, le 1er décembre 1889.

Les divers documents retrouvés aux Archives Nationales d'Outre-Mer nous permettent de suivre son itinéraire judiciaire. Celle d'un récidiviste puisque déjà condamné par la Cour d'assise de Colmar à 1 an de prison pour vol en 1850 (il avait alors 16 ans ! ), le 19 janvier 1853 à 6 mois de prison pour vol et aussi le 30 mai 1853 à 5 ans de travaux forcés au bagne de Toulon (libéré le 5 juin 1858).
Petit, d'une taille de 1,60m, aux yeux noirs, il porte un tatouage sur le bras gauche. Lors de son incarcération, son signalement au greffe le mentionne d'un teint basané ... Lors de son arrivée au bagne, le garde chiourme sera plus direct et qualifiera son teint de "sale" ...
Né le 17 janvier 1834, Pierre Heidet était l'oncle de mon arrière grand-père, François Xavier Heidet.