Les Heidet de Lorraine ...

On ne saura probablement jamais les motifs qui poussèrent Jean Nicolas Heidet, fils d'Adam et de Marguerite Chrétien de Leval à quitter sa région natale. Est-ce pour des motifs familiaux, professionnels, à cause de son esprit aventurier, pour des raisons judiciaires ou pour les beaux yeux de Catherine Rose de Celles-sur-Plaine ?
Car ce sont 140 km qui séparent ces deux lieux et à cette époque, il était extrêmement rare de quitter (et pour si loin) son lieu de naissance pour s'établir en "terre étrangère". N'oublions pas non plus que les territoires concernés appartenaient à la Principauté de Salm, enclave située entre le Duché de Lorraine (indépendant) et l'Alsace, terre appartenant à la couronne de France.
Jean Nicolas Heidet de "Rougimont, diocèse de Basle" (cette confusion entre Rougimont, sommet vosgien et Rougemont, Territoire-de-Belfort a pu induire des généalogistes en erreur ...) épouse donc en 1730 à Celles-sur-Plaine la jeune veuve Catherine Rose. Ensemble ils auront 7 enfants qui leur survivront. Lorsque je fis cette découverte il y a bien des années, je trouvai étrange que malgré le nombre d'enfants, le nom de Heidet ait pu disparaître après deux à trois générations. De fait, le nom n'avait pas disparu mais s'était fortement transformé pour apparaître sous la forme de ... Heideck, puis Hedec et Hédeck ...
Comment cette transformation a pu se faire ? Cela est dû à mon avis à deux causes principales : un illettrisme total de la part des porteurs du nom et une confusion par les curés entre le "t" final du nom et la lettre "k" qui a entraîné d'abord une graphie sous la forme de Heidek, "germanisée" ultérieurement avec la finale -eck, graphie qui semble osciller entre "-ec" et "-eck" avant de probablement stabiliser le nom sous la forme Hédeck.

Cette branche familiale semble être éteinte (du moins pour les porteurs du nom) aujourd'hui. Cependant, cette famille a des ramifications dans de nombreux villages aux alentours de Celles-sur-Plaine entre les départements des Vosges et la Meurthe-et-Moselle tels que : Pierre-Percée, Luvigny, Moussey, Allarmont, Bionville, Le Tholy, ...
D'ici quelques semaines la généalogie complète de cette famille sera portée sur le site en accès libre.