Theobald Heidet

L'Obergefreiter Theobald Heidet est décédé le 10 juillet 1943 à Oritzle, lors des combats pour la prise de Leningrad. Lorsque je tapai à tout hasard mon nom sur la base de données sur le site du Volksbund, organisme qui s'efforce de recenser, recueillir et sauvegarder les tombes des soldats décédés sous l'uniforme allemand de la Guerre de 1870-71 jusqu'à la dernière Guerre Mondiale, je m'attendais à éventuellement découvrir le nom d'un de ses Alsaciens qui avait combattu sous l'uniforme allemand pendant la Première Guerre Mondiale, voire même un de ces nombreux Malgré-nous enrôlés de force dans la Wehrmacht.
Je ne m'attendais pas à découvrir une autre branche de la famille installée en ... Autriche.

Je découvrais alors que Theobald Heidet était né en 1908 à Vöklabruck, petite ville du Land de Basse-Autriche. À tout hasard j'adressai un courriel à la mairie de cette ville, sans grand espoir de réponse.

Quelle ne fut ma surprise de découvrir quelques semaines après, un courrier provenant du presbytère de cette ville qui m'apportait une grande partie de l'énigme. En 1856, Franz Theobald Heidet, natif de Thann et fils de Johann Peter et Magdalena Burselet épousait à Vöklabruck Karolina fille de Johann Staniek et de Karolina Eichsleben ...

Il n'a pas fallu longtemps pour que j'identifie cette famille de Thann sous les noms de Jean Pierre Heidet, huissier et de sa femme Marie Madeleine Boursellet et de leur fils aîné François Thiébaut né en 1816.
Pourquoi cette installation à Vöklabruck ? Pourquoi ce mariage si tardif (le marié avait alors 40 ans) ?
Et qui sont ces Heidet que je re-découvre également dans mes archives, notamment à travers les tables des livres fonciers établis en Alsace sous l'Empire Allemand (Grundbuch) et qui vivaient également en Autriche entre 1880 et 1900 ?

AD du Haut-Rhin

Comme un certain nombre de départements, le Haut-Rhin s’est doté depuis quelques semaines d’un site présentant l’état civil ancien en ligne. Bien que cela soit perfectible (l’accès en est pas très facilité et l’afflux de requêtes important cause de véritables lenteurs dans les recherches), il doit permettre enfin de combler certaines lacunes dans mes recherches, notamment m’aider à revisiter certaines communes mal traitées ou trop rapidement parcourues.
J’ai pu ainsi revoir certains actes concernant la commune d’Issenheim mais aussi les Heidet de Thann. J’ai pu ainsi corriger un décès injustement attribué à Jean Pierre Heidet, huissier de justice dans cette ville et né à Felon en 1782. Il n’est donc pas décédé le 22 août 1817, car en fait il s’agit de son fils Jean Pierre, âgé de 6 ans et né en 1811. Il y aura, je suppose, bien d’autres remises en question au cours des mois à venir.