Situation géographique (2)
D'autres caractéristiques spécifiques sont à noter : ces villages sont situés le long de la limite qui a séparé les secteurs des langues romanes et des langues germaniques en Alsace. Cette limite suit la ligne de crêtes entre la vallée de Doller et le côté méridional des montagnes depuis le « Ballon d'Alsace » jusqu'à Rougemont. Elle constitue également la ligne de partage des eaux entre la mer Méditerranée et la Mer du Nord (ligne de partage du Rhin et ligne de partage du Rhône) et se continue dans la plaine d'Alsace par des forêts séparant le ruisseau du « Soutzbach » et la « Saint-Nicolas » . Cette limite linguistique n'est pas restée immuable à travers les siècles ; en effet, sur une bande de de 10 à 15 kilomètres de large des deux côtés de la frontière, elle a pu varier dans le temps. Ainsi, des deux côtés de cette limite, les villages ont eu souvent deux noms : Rougemont a été connu également comme Rot(h)enberg en allemand, Romagny comme Welschenesch, Leval comme Thal (ou Rodt dans un vieux document). Masevaux est le nom français pour la vieille ville de Masmünster, le village voisin de Mortzwiller a été connu également sous le nom de Mormaigny dans de vieux actes en Français ou comme Bretten fut appelé Bretaigne


Carte de la partie Nord du 'Territoire-de-Belfort"